Exposition « Femmes en lutte »

Le 4 juin 2014

© Pierre Ciot

Femmes, immigration et mobilisation des quartiers populaires

A ne pas rater ! Une exposition de Pangée Network, soutenue par l’Acsé, en partenariat avec Tactikollectif, Remem’beur, Ancrages et le Centre Fleury Barbara Goutte d’or.

 

Du 5 juin au 27 juillet

 


Cette exposition revient en images sur les grandes mobilisations portées par les femmes immigrées et leurs enfants depuis trente ans dans les quartiers. Pionnières en matière de luttes pour les droits civiques, contre les violences racistes et sécuritaires, les expulsions ou le mal logement, ces héroïnes du quotidien ont pris en charge le combat pour l’égalité des droits et marquent ainsi durablement l’histoire et la mémoire des mouvements sociaux en France.

 

A cette occasion, plusieurs tables-rondes réuniront chercheurs-ses et militant-e-s qui éclaireront l’histoire des mobilisations au féminin dans les quartiers populaires.

 

Tables rondes de 14h30 à 18h30

 

Première table ronde : « Pour une histoire des mobilisations féminines dans les quartiers populaires »

 

Participants :


Frédéric Callens, directeur national de la lutte contre les discriminations à l’ACSÉ.

 

Naïma Yahi, historienne, auteur de plusieurs ouvrages et documentaires, elle est spécialiste de l’histoire culturelle des maghrébins en France et directrice de l’association Pangée Network. Elle est commissaire de l’exposition « Femmes en lutte ».

 

Peggy Derder, historienne, elle est l’auteur de « Immigration algérienne et guerre d’indépendance » (2012) et de « Idées reçues sur les générations issues de l’immigration » (Le Cavalier bleu, 2014). Cette  spécialiste de l’immigration algérienne et de la guerre d’Algérie est aujourd’hui responsable du département des actions éducatives au sein du Musée de l’Histoire de l’immigration.

 

 

 

Deuxième table ronde : « Femmes en lutte, généalogie des mouvements et combats pour l’égalité des droits »

 

Participants :


Nacira Guénif Souilamas, sociologue et anthropologue, Professeure à l’Université Paris 8 Vincennes-Saint-Denis, ses recherches abordent principalement les questions croisées de genre et d’ethnicité des dynamiques minoritaires et migratoires dans une perspective postcoloniale.
Claudie Lesselier, (sous réserve) professeur de lycée, militante féministe, engagée pour les droits des femmes migrantes et exilées, poursuit aussi des recherches sur l’histoire des mouvements et des mobilisations des femmes immigrées ou exilées en France depuis les années 1968.
Alima Boumediene-Thiery, militante et ancienne députée européenne et sénatrice. Ses combats portent sur l’égalité des droits et contre les discriminations, notamment sur les droits des femmes.

 

Zouina Meddour, militante et auteur du livre « Femmes des quartiers populaires en résistance contre les discriminations », elle agit notamment dans sa ville du Blanc-Mesnil.

 

 

 

 

Vernissage à 18h30

A cette occasion, le photographe Amadou Gaye dédicacera son livre « Paris la douce » (Editions Grandvaux – 2006)

 

Un hommage sera rendu à la chanteuse algérienne Noura qui nous a quittés ce dimanche 1er Juin 2014. Nous diffuserons ses chansons et quelques archives photographiques et audiovisuelles témoignant de sa carrière en immigration.

 

Entrée libre


Informations pratiques :

Adresse : 1, rue de Fleury

75018 Paris

 

Accès par les transports en commun :

Métro : Barbès-Rochechouart

RER : Gare du Nord

Bus : 30 – 31 – 54 – 56 – 65


Laisser un commentaire