Les Russes en France

Nu de Marie Vassiliev

Au cours du XVIIIe siècle, tout russe cultivé et francophile se devait de faire, à l’instar de Pierre le Grand, un séjour à Paris pour découvrir le vaste monde et la bonne société. On retrouve également les dissidents et les anarchistes russes qui trouvent refuge à Paris à la fin des années 1880, bien avant la vague d’émigration blanche. En effet, au début du grand siècle, l’agonie du régime tsariste provoque la deuxième vague d’émigration russe : surnommés les « Russes blancs », aristocrates et intellectuels, souvent juifs, fuient la révolution bolchevique, émigration amplifiée par la guerre civile des années 1920.

Lire la suite